Et si j’étais fier de moi ?

De toi ? De nous ?

Nous y sommes arrivés ! Notre institution, notre équipe, nos familles, notre groupe d’enfants a tenu bon dans une période particulièrement difficile pour TOUS !

Bien sûr la vie d’avant recommencera un jour. Bien sûr nous allons tout doucement reprendre un rythme plus « normal ». Bien sûr nous allons petit à petit retrouver nos anciennes habitudes. Et si ce n’est pas le cas, nous allons nous réinventer et nous adapter. Nous créer de nouvelles habitudes.

En attendant, si nous prenions le temps de nous arrêter et de pointer tout ce que nous avons été capables de faire individuellement et collectivement ? 

Si on osait dire, pour une fois, « je suis fier de moi », « je suis fier de lui », « je suis fier d’eux », « je suis fier de nous » ?

Dans quels buts ? Prendre le temps de repérer les capacités d’adaptation et de régulation déployées dans une situation extrêmement difficile et surtout inédite, augmentera l’estime de soi et le sentiment de compétence de TOUS. 

Nous vous proposons un outil pour soutenir cette démarche.

Cet outil est réalisable en deux temps : 

  1. Un temps individuel de réflexion 
  2. Un temps collectif de partages et d’échanges 

Il peut être réalisé dans une réunion d’enfants, une rencontre famille, une visite encadrée, un entretien, une réunion d’équipe. Cet outil est flexible. Il peut s’adapter à votre contexte de travail. Par exemple, si un enfant ou un adulte n’est pas en mesure de faire l’activité seul, celui-ci peut être soutenu par un professionnel. 

La consigne est toute simple : « Pour chacun des cercles, répertoriez tout ce qui vous a rendu fier durant cette période de confinement. Les cercles peuvent se remplir avec des mots, des images, des dessins, des photos, des couleurs qui symbolisent vos fiertés. »

Nous vous encourageons à réaliser l’exercice par écrit, pour en garder une trace. Pourquoi ne pas en faire un grand panneau, qui reprend vos plus grandes fiertés et qui serait accroché dans le groupe d’enfants ? Pourquoi ne pas en faire une photocopie pour la famille ?  Pourquoi ne pas l’afficher dans le bureau du professionnel ? Soyez créatifs ! Le laisser à vue, c’est s’offrir l’opportunité de le revoir, de temps en temps, et de se rappeler que vous avez été capables de faire ça.  

Voici différents exemples, adaptables en fonction de votre contexte et de vos objectifs de travail. 

  • Lucas, 6 ans : ma gentillesse, mes petits services, moins de colère, mes moments de jeux calmes, le respect des règles de sécurité, la gestion de la peur du virus, mon acceptation de ne plus voir maman, j’ai construit un mini babyfoot, j’ai appris à planter un clou…
  • Groupes des petits/ groupes des ados : notre écoute, notre adaptation, notre respect des règles, notre aide, la gestion de la nouveauté, moins de disputes entre nous, on a très fort grandi, on connaît mieux l’hygiène et son importance, on a appris à faire plus attention aux autres, j’ai appris l’importance des vrais contacts sociaux…
  • David, éducateur : ma flexibilité, ma patience, mon envie d’être plus proche des enfants, la gestion de mes émotions, la gestion de la peur du virus, ma gestion du groupe en fonction des activités, ma disponibilité, mon apprentissage d’autres moyens technologiques…
  • Mon équipe : notre flexibilité, notre créativité, notre souplesse, notre bonne humeur, notre solidarité, notre sécurisation des enfants, notre gestion émotionnelle, notre répartition des horaires et de tâches, notre compréhension de la réalité de chacun, notre lien avec la direction… 
  • Mon institution : notre capacité à gérer et anticiper les difficultés, notre organisation, notre volonté commune de protéger les enfants, notre solidarité, notre disponibilité, notre adaptation…
  • Parents de Lucas : notre gestion des difficultés, pas trop de colère, le respect du confinement, l’organisation de la famille, la recherche d’activités pour les enfants, notre gestion des émotions, nous avons appris à nouer les lacets, nous avons appris à faire des crêpes…
  • Famille Dupont : notre respect du confinement, nos moments positifs ensemble, nos soirées cinéma à la maison, l’aide de chacun pour le ménage, pas trop de disputes entre enfants, le respect du sommeil de chacun…
  • Maëlle, AS de la famille : ma disponibilité, ma flexibilité, ma présence….
  • Réseau : le maintien des liens avec nos partenaires de travail, les solutions trouvées pour cette famille dans le réseau, les relais, la disponibilité de chaque service, la protection des enfants, les missions communes, la rapidité d’action, les liens avec notre CA… 

Et si vous cherchez une autre idée pour mettre en valeur les enfants parce que, finalement, ils ont été super pendant ces semaines de confinement et ils ont besoin de le savoir … D’autant qu’ils vont encore devoir faire preuve de courage dans les mois à venir.

Donc dites-leur à travers cette idée de « petit diplôme » (que que vous personnaliserez le plus possible).